Logo du site

Article publié le 18 janvier 2021.

Compte rendu du GT de CHSCT-S du 13 janvier 2021

C’est encore dans un contexte bien inédit que Les représentant.e.s CGT en CHSCT-S vous présentent leurs meilleurs voeux pour 2021. Nous vous souhaitons à toutes et tous, ainsi qu’à vos proches, une excellente santé pour faire face le plus sereinement possible tout le long de cette nouvelle année et bien entendu, nous restons toujours à votre écoute : en cas de besoin, n’hésitez pas à nous solliciter.

En préambule, sachez que nous attendons l’arrivée d’un nouveau médecin de prévention à la DG prévue au mois de février.

Nous avons souhaité mettre en évidence quelques points avant de commencer le GT et nous avons lu à la direction la déclaration suivante :
La situation sanitaire et la progression inquiétante du variant du Covid nous amènent à vous demander de renoncer à toute forme de déplacement terrain (Dem et Prix) dans un souci de santé et de protection des enquêtrices et des enquêteurs et ce, en priorité dans les zones les plus atteintes.
Néanmoins, si vous prenez la responsabilité d’envoyer les enquêtrices et les enquêteurs sur le terrain, nous exigeons que toutes et tous soient équipés de masques à la norme FFP2.

Compte tenu de la situation exceptionnelle que nous vivons et malgré un déconfinement partiel depuis mi décembre, nous vous demandons de clore définitivement l’enquête HVP qui n’a pas pu bénéficier d’une refonte spécial téléphone. Nous faisons référence à l’audit de janvier 2020 sur les enquêtes téléphones qui préconise de ne pas dépasser 30 minutes de questionnement.

Nous vous interpellons sur les conditions de travail des enquêtrices et des enquêteurs prix depuis ce début d’année. Les restaurants et bars sont fermés, cette situation conduit les enquêtrices et enquêteurs à se restaurer dans les voitures, à faire pipi entre deux véhicules en stationnement. A cela s’ajoutent les conditions météo particulièrement glaciales. Accepteriez de travailler dans de telles conditions ?

Le matériel peine à être distribué aux enquêtrices et enquêteurs. D’une DR à l’autre il y a de grandes disparités alors que depuis octobre vous vous étiez engagés à ce que tous et toutes soient équipé.e.s dans les plus brefs délais.

Dans certaines DR des décisions sont prises, et sont appliquées sans concertation entre les différents acteurs et génèrent de la souffrance au travail. Les directives doivent être les mêmes dans tous les établissements. Avec les données de caisse, il n’y a pas eu forcément de concertation entre les sites prix et les enquêtrices et enquêteurs.

Dans plusieurs DR, la communication se trouve très perturbée par le nombre d’intervenant.e.s, par une rigidité du management de plus en plus pesante qui affecte le dialogue et les bonnes relations entre enquêteurs, enquêtrices et agents de bureau.

Pour terminer, tant que la situation sanitaire perdurera nous vous demandons vigilance et bienveillance à l’égard des enquêtrices et enquêteurs.

--------------------------------------

1- Situation sanitaire 

La direction nous informe qu’il y a peu de cas de Covid à l’Insee. Nous sommes sur un plateau qui ne bouge pas mais qui est néanmoins très préoccupant avec l’apparition des nouveaux variants.

Vaccination  : l’Insee précise bien qu’il s’agit d’un choix personnel de se faire vacciner ou non mais étudie la possibilité que l’on puisse se faire vacciner prioritairement en tant qu’agent en contact avec du public, pour celles et ceux qui le souhaiteraient.
• Quant à l’application « Tous anti-Covid  », l’installer ou pas sur notre téléphone relève aussi d’un choix personnel. Certain.e.s collègues ont fait remonter des soucis de compatibilité, le Giir va en être informé pour tenter de résoudre rapidement ce dysfonctionnement.
Couvre feu : Nous émettons un doute en ce qui concerne l’utilisation de notre carte professionnelle pendant le couvre feu ; une réunion doit se tenir à Bercy pour confirmer ou infirmer que ce document suffit. Nous attendons également une réponse pour savoir si une attestation serait nécessaire.
Masques : nous demandons à nouveau des masques FFP2 étant donné la contagiosité accrue, ce à quoi la direction répond qu’ils sont réservés au personnel médical. L’ISST (l’Inspecteur Santé Sécurité au Travail) nous précise que les masques de catégorie 1 (filtration à 90%), c’est à dire ceux que nous avons actuellement, sont suffisants à condition que toutes les personnes dans la pièce le portent. En cas de non respect, il insiste particulièrement sur le fait de sortir de la pièce si les personnes présentes refusent de porter le masque (fiche adresse classée en NTT). Ces consignes sont également valables pour les DOM lorsque l’enquête ne se fait pas en extérieur. Il est de nouveau rappelé que les enquêteurs et enquêtrices vulnérables ne vont pas sur le terrain et doivent rester chez eux.

2- Collecte ménage et collecte prix

Enquêtes ménage

La direction n’envisage pas de nous faire reprendre le face-à-face terrain, pour la métropole, mais le repérage reste obligatoire en respectant les consignes de sécurité et les gestes barrières.

SRCV commencera le 1er février par téléphone avec un questionnaire un peu allégé (7mn de moins en entrante et 4 mn de moins en réinterrogation) et reprendra en version complète sur le terrain lorsque la situation le permettra. 
La Martinique reprend le face-à-face sur terrain à la mi-janvier, l’ensemble des Dom travaillera alors de nouveau en face-à-face.

Pour HVP, nous avons demandé que les haut-patrimoines (qui durent parfois 3 ou 4 h par téléphone) soient supprimés ou au moins reportés. La direction refuse au motif que l’enquête a déjà été repoussée et que maintenant il faut la faire car seulement 30% des hauts-patrimoine ont été collectés. D’autre part, la direction nous explique que quel que soit le mode de collecte, il n’y a pas de différence dans la qualité des résultats…alors que nous lui parlons souffrance au travail (enquêtes téléphoniques longues donc sollicitation accrue des cordes vocales, concentration et fatigue visuelle). Nous soulevons un point de souffrance au travail et encore une fois la direction nous répond sur la qualité !

Enquêtes par téléphone dans un futur proche  : à cause ou grâce à la crise sanitaire, le sujet des enquêtes par téléphone est sur le devant de la scène et par forcément avec le meilleur rôle. C’est pourquoi nous avons réétudié le rapport de l’audit de janvier 2020 concernant les enquêtes téléphoniques et nous lançons une alerte sur les risques liés au « tout téléphone » que déjà la crise sanitaire nous fait toucher du doigt. Le rapport préconisait 30 minutes maximum de durée d’enquête par téléphone et entre 30 et 40 points de quotité et moins de 80 FA par mois. Nous concevons que la situation inédite que nous vivons ne s’inscrit pas dans ce scénario, cependant nous demandons que 20 minutes de pause toutes les deux heures soient comptabilisées dans Opale (comme cela est d’usage sur les plateformes téléphoniques). La direction répond qu’en 2020 les temps de déplacement ont été conservés dans la charge Opale afin de tenir compte de ces difficultés et souligne par ailleurs que la norme a sauté du fait de la pandémie.

Panorama 2021  : la direction nous informe que des perturbations seront à prévoir sur le programme d’enquête. Le test enquête Autonomie est reporté à mi-février avec l’objectif de le faire en face-à-face. Ce contre-temps provoque un décalage de l’enquête Autonomie ce qui permettra d’allonger la période de collecte de l’enquête VQS.

Enquêtes prix

La collecte des prix a repris début janvier sur le terrain mais compte-tenu des difficultés remontées (impossibilité d’aller aux toilettes et de se restaurer au chaud), la direction s’est engagée à faire redescendre une note aux sites prix, précisant que les enquêtrices et les enquêteurs qui ont des grosses tournées et sont loin de leur domicile peuvent moduler leur collecte entre téléphone/internet et terrain.
En ce qui concerne le matériel : nous attendons la livraison de gants tactiles pour les enquêtrices prix, commandés par le CHSCT-S.
Un nouveau test est actuellement en cours, réalisé par 2 sites prix, avec une tablette de marque Lenovo, et avec la Surface GO2 après correctifs liés aux problèmes d’autonomie de la batterie et surchauffe de la tablette.
Nous déplorons encore une fois qu’aucun Dom n’ait été associé à ce test.

Enquête Cartographique 

Un test de la tablette Surface Go2 a été fait dans le courant du mois de Décembre, ces tablettes présentent les mêmes défauts que décrit précédemment : surchauffe de la tablette surtout lors de l’utilisation du GPS, manque d’autonomie de la batterie et mauvaise visibilité sous le soleil.
La direction nous précise qu’un correctif a été fait depuis au niveau des tablettes, à suivre ....

TMS : Ayant été alerté.es par les enquêtrices et enquêteurs prix sur les TMS dont ils souffrent, nous avons demandé un groupe de travail du CHSCT-S enquêteurs.

3- Opale et temps de travail

Nous demandons à nouveau que les enquêteurs et enquêtrices puissent consulter leur Opale en ligne et suivre les mises à jour. C’est une fin de non-recevoir de la part de la direction.

Comme à l’avenir de plus en plus d’enquêtes vont basculer en multimode (Mélopée, VQS, Loyers et Charges..) nous avons demandé que nous soit fourni une fiche explicative à partir d’un exemple, sur le temps qui nous sera compté dans Opale.

Pour les enquêtes emploi classiques qui basculent en Mélopée, nous devons ressaisir à chaque FA toutes les infos, nous avons demandé que les données d’état civil, entreprise etc... soient extraites des EEC déjà faites et soient mises dans nos paquetages afin que nous puissions les saisir en amont parce que les enquêtés se plaignent beaucoup de redondance à ce sujet.

L’IMD (Indice Moyen de Déplacement) et les taux de collecte appliqués en 2021 seront issus des données 2019.
Les enquêteurs et enquêtrices vont recevoir prochainement leur FRA (Fiche Récapitulative Annuelle). 

4- Points divers

- Indemnité de collecte, indemnité de déplacement et prime enquête difficile : la date de versement nous sera donnée prochainement. Concernant l’indemnité de collecte, les 150 euros pour un temps complet seront versés mais pas de précision sur la partie variable.

- Comme vous le savez un memento enquêteur qui répertorie un grand nombre d’infos est à disposition sur l’Intranet. Suite aux nombreuses questions qui nous parviennent à propos du CET, nous avons demandé qu’une fiche explicative figure sur le memento enquêteur.

- Concernant les CDD et suite à un message publié sur le RSST, nous souhaitons que la circulaire soit remise systématiquement aux CDD lors de leur embauche.

- La station de travail (écran, clavier, souris) continue d’être distribuée aux enquêtrices et enquêteurs dans les DR. En tant que préventeurs nous sommes satisfaits de l’achat des écrans neufs de marque Acer qui permettent un meilleur confort du fait de leur réglage en hauteur. Si vous n’avez pas reçu un écran conforme à celui décrit ci-dessus, demandez à ce qu’il soit changé.
Nous réclamons également un point concernant les livraisons prévues dans les Dom.

- Le test sur les voitures électriques a commencé auprès d’un groupe de 14 enquêtrices et enquêteurs. Tout se met doucement en place compte tenu de la situation particulière. Nous vous en reparlerons lorsque nous aurons plus d’informations à vous donner.

Prochain CHSCT-S le 11 mars 2021

Retour en haut