Logo du site

Article publié le 13 décembre 2018.

La direction prépare le terrain pour faciliter le nivellement par le bas des règlements intérieurs !

Nous sommes, nous agents, dans le devoir de respecter le règlement intérieur (RI). Et la direction est dans son rôle à veiller à le faire respecter. Et pourtant depuis quelques semaines certains agents ressentent comme un flicage...qui ne correspond pas à la simple vérification régulière du respect des règles.

Qu’est-ce qui nous fait dire cela ?
• On apprend que des consignes ont été données aux encadrant-e-s de refuser le dépôt de récupérations trop à l’avance, ou lorsque les agents n’ont pas 7h30 sur leur compteur. Mais bizarrement cette consigne a été donnée seulement à l’oral...
• Certains agents sont rappelés à l’ordre lorsqu’ils dépassent l’amplitude réglementaire de 9h15 sur une journée. Pourquoi pas, mais il faudrait aussi s’assurer que ces agents ont une charge de travail supportable et ne pas juste leur dire qu’ils ne savent pas s’organiser.

Non cela ne va pas :
• La direction veut faire respecter le RI ? Soit, mais qu’elle le respecte elle-même : il n’est nulle part exigé dans le règlement intérieur d’avoir 7h30 sur le compteur pour prendre une récupération ;
• Des récupérations ont été refusées sur ce motif : mais pas dans toutes les divisions ! Si la consigne vient bien de la direction, la hiérarchie intermédiaire fait heureusement souvent tampon ;
• les refus répétés de la direction d’octroyer des reports d’heures pour éviter les écrêtages en cas de forte charge de travail montrent que ce système fonctionne à sens unique.

Une volonté de « serrage de vis » de la direction nationale...

La direction de l’Insee n’arrive pas à obtenir des améliorations sur les effectifs alors elle râcle les fonds de tiroir pour faire travailler les agents plus longtemps :
• elle profite de l’instauration du jour de carence qui contribue à faire venir travailler les agents même malades
• elle profite de la mutualisation informatique de la gestion des horaires pour prétendre qu’on ne peut plus faire autrement qu’harmoniser aussi les règlements intérieurs. Soit ! Mais bizarrement elle n’envisage l’harmonisation que par le bas, c’est-à-dire en supprimant des droits et facilités pour les agents là où il y en a (facilités horaires, nombre de récupérations…).

Et pour couronner le tout elle a missionné l’inspection générale de l’Insee pour programmer cette harmonisation des RI : la direction compte s’atteler aux travaux pratiques au 1er semestre 2019. Voir le rapport et la décision du comité de direction

...à laquelle la direction régionale répond avec coeur !

Il faut bien reconnaître que les directions locales successives n’ont jamais digéré « les 3 heures » mensuelles de la DR. Un avantage pour les agents de la DR, mais qui contrairement à ce qui a été longtemps dit n’est pas unique en son genre : d’autres directions ont d’autres avantages qui s’apparentent en terme de gain de temps global, à celui-ci.

Nul doute donc que la direction est pressée de voir laminés les quelques avantages des agents de la DR.

Nous vous invitons à une HMI le 18 décembre à 14h30 en B231 afin de confronter les pratiques dans les divisions, et à construire nos interventions vis-à-vis de la direction pour :

- ne pas perdre nos droits
- faire respecter le règlement intérieur actuel
- faire stopper l’arbitraire quand les consignes ne sont pas claires et que les agents ne peuvent contester.

Le 13 décembre 2018

Retour en haut